analyste


analyste

analyste [ analist ] n.
• 1638; de analyse
1Spécialiste d'un type d'analyse.
Mathématicien analyste, chimiste analyste. Analyste financier. Informaticien-analyste : ingénieur ou technicien compétent pour l'analyse d'un programme. Cour. Analyste-programmeur (voir ce mot) .
2(1780) Personne habile en matière d'analyse psychologique. psychologue. « en exact analyste, j'avais cru bien connaître le fond de mon cœur » (Proust).
3(1907) Psychanalyste. « pour devenir analyste, j'ai dû me faire analyser » (Beauvoir).
⊗ HOM. Annaliste.

analyste nom Spécialiste de l'analyse mathématique, financière, etc. Personne qui se plaît à l'analyse, qui sait analyser une pièce, un film, un texte, le caractère de quelqu'un, etc. Officier chargé de procéder à l'analyse des objectifs justiciables d'un tir nucléaire. Informaticien chargé d'analyser les problèmes qui lui sont soumis et de définir les procédures ou algorithmes susceptibles de les résoudre à l'aide d'un programme informatique. Synonyme de psychanalyste. ● analyste (expressions) nom Analyste financier, personne qui, dans une banque, une entreprise, un organisme économique, sélectionne des placements, des projets d'investissement, effectue des études de rentabilité. ● analyste (homonymes) nom annaliste nomanalyste (synonymes) nom
Synonymes :

analyste
n.
d1./d Spécialiste de l'analyse (chimique, mathématique, financière).
d2./d INFORM Personne chargée de l'analyse.
d3./d Personne versée dans l'analyse psychologique.
d4./d Psychanalyste.

⇒ANALYSTE, subst.
A.— Personne chez qui prédomine le goût de l'analyse :
1. Le bâton, c'est votre volonté, droite, ferme et inébranlable; les fleurs, c'est la promenade de votre fantaisie autour de votre volonté; c'est l'élément féminin exécutant autour du mâle ses prestigieuses pirouettes. Ligne droite et ligne arabesque, intention et expression, roideur de la volonté, sinuosité du verbe, unité du but, variété des moyens, amalgame tout-puissant et indivisible du génie, quel analyste aura le détestable courage de vous diviser et de vous séparer?
Ch. BAUDELAIRE, Petits poèmes en prose, Le Thyrse, 1867, p. 165.
Emploi adj., rare :
2. Trois autres, au moins aussi supérieurs que ces quatre amis peints de profil, devaient succomber par intervalles : Meyraux d'abord, qui mourut après avoir ému la célèbre dispute entre Cuvier et Geoffroy-Saint-Hilaire, grande question qui devait partager le monde scientifique entre ces deux génies égaux, quelques mois avant la mort de celui qui tenait pour une science étroite et analyste contre le panthéiste qui vit encore et que l'Allemagne révère.
H. DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 237.
B.— Personne qui pratique l'analyse dans les domaines mathématique, chimique, psychologique... :
3. On sait que les mathématiciens se distribuent en deux écoles très distinctes : les analystes et les géomètres.
P. BOURGET, Essais de psychologie contemporaine, 1883, p. 31.
4. C'est la nature même de leur esprit qui les fait logiciens ou intuitifs, et ils ne peuvent la dépouiller quand ils abordent un sujet nouveau. Ce n'est pas non plus l'éducation qui a développé en eux l'une des deux tendances et qui a étouffé l'autre. On naît mathématicien, on ne le devient pas, et il semble aussi qu'on naît géomètre, ou qu'on naît analyste.
H. POINCARÉ, La Valeur de la science, 1905, p. 12.
5. Oui, tout à l'heure, avant l'arrivée de Françoise, j'avais cru que je n'aimais plus Albertine, j'avais cru ne rien laisser de côté, en exact analyste; j'avais cru bien connaître le fond de mon cœur. Mais notre intelligence, si lucide soit-elle, ne peut apercevoir les éléments qui le composent et qui restent insoupçonnés tant que, de l'état volatil où ils subsistent la plupart du temps, un phénomène capable de les isoler ne leur a pas fait subir un commencement de solidification.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, La Fugitive, 1922, p. 420.
En partic.
1. DOCUM. Personne chargée des travaux d'analyse documentaire et plus spécialement de l'indexation (cf. CROS-GARDIN 1964).
2. ÉCON., FIN.
a) Spécialiste de l'étude des relations entre une unité de productions et ses environnements (cf. F. PERROUX, L'Économie du XXe siècle, 1964, p. 209).
b) Analyste financier. Technicien employé au service des banques, des sociétés financières ou des particuliers, chargé de l'étude des documents financiers émanant des entreprises de façon à en tirer des conclusions quant à la solvabilité de celles-ci, à leurs perspectives et au mouvement de leurs titres en Bourse (cf. BAUDHUIN 1968).
3. INFORMAT. Analyste (programmeur). Spécialiste qui sélectionne les méthodes à utiliser pour résoudre un problème sur un ensemble électronique (cf. BAUDHUIN 1968 et Lar. encyclop. Suppl. 1968) :
6. La comparaison détaillée des méthodes à employer permettra à l'analyste de choisir l'algorithme en tenant compte des impératifs économiques...
La Science contemporaine, Paris, Larousse, t. 2, 1965, p. 229.
4. PSYCHANAL. Synon. de psychanalyste :
7. ... pour devenir analyste, j'ai dû me faire analyser; on m'a trouvé un complexe d'Œdipe assez prononcé qui explique mon mariage avec un homme de vingt ans plus âgé que moi, une nette agressivité par rapport à ma mère, quelques tendances homosexuelles qui se sont convenablement liquidées. Je dois à mon éducation catholique un sur-moi fortement développé : c'est là la raison de mon puritanisme et de la déficience de mon narcissisme.
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 31.
Prononc. — 1. Forme phon. :[analist]. 2. Homon. : annaliste (écrivain d'annales).
Étymol. ET HIST. — 1. 1638 « mathématicien versé dans l'analyse » (DESCARTES, Lettres à Mersenne, 1er mars 1638, Pl., p. 999 ds Fr. mod., t. 37, p. 348 : Vos analystes n'entendent rien en ma géométrie, et je me moque de tout ce qu'ils disent); 2. 1780 « qui est doué pour l'analyse » (CONDILLAC, Logique, II, 1 ds Fr. mod., t. 37, p. 348 : Les enfants sont déterminés par leurs besoins à être observateurs et analystes).
Dér. de analyse; suff. -iste avec suppression de l'une des deux syllabes homophones (NYROP t. 3 1936).
STAT. — Fréq. abs. litt. :152.
BBG. — BAUDHUIN 1968. — CROS-GARDIN 1964. — Électron. 1959. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — GUILH. 1969. — LAFON 1969. — MARCH. 1970. — MARTZLOFF (C.). L'Analyste-programmeur. Informat. et gestion. 1970, n° 23, p. 48. — Méd. Biol. t. 1 1970. — MOOR 1966. — PIL. 1969. — ROLLAND-COUL. 1969. — SPR. 1967. — TEZ. 1968.

analyste [analist] n.
ÉTYM. 1638; de analyse.
1 Spécialiste d'un type d'analyse.Mathématicien analyste, chimiste analyste. || Analyste financier. || Informaticien-analyste : ingénieur ou technicien compétent pour l'analyse d'un programme. || Analyste documentaire. (REM. Dans chacun de ces cas, on peut dire absolt, un, une analyste). Cour. || Analyste-programmeur (voir ce mot).
Personne qui (dans une activité scientifique, intellectuelle) pratique l'analyse de préférence à la synthèse et à l'intuition.
1 Les uns (mathématiciens) sont avant tout préoccupés de la logique (…) les autres se laissent guider par l'intuition (…)
Si l'on dit souvent des premiers qu'ils sont des analystes et si l'on appelle les autres géomètres, cela n'empêche pas que les uns restent analystes, même quand ils font de la Géométrie, tandis que les autres sont encore des géomètres, même s'ils s'occupent d'Analyse pure. C'est la nature même de leur esprit qui les fait logiciens ou intuitifs (…)
Henri Poincaré, la Valeur de la science, I, I.
2 (1780). Littér. Personne habile en matière d'analyse psychologique. Psychologue. || « Les enfants sont déterminés par leurs besoins à être observateurs et analystes » (Condillac).
2 (…) j'avais cru que je n'aimais plus Albertine, j'avais cru ne rien laisser de côté, en exact analyste; j'avais cru bien connaître le fond de mon cœur (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XIII, p. 8.
3 (1907, in D. D. L.). Psychanalyste. || Une excellente analyste. || L'analyste et l'analysant (cit. 2).
3 (…) pour devenir analyste, j'ai dû me faire analyser (…)
S. de Beauvoir, les Mandarins, p. 31.
COMP. Analyste-programmeur.
HOM. Annaliste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • analyste — ANALYSTE. s. m. Voy. Analiste …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Analyste — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Analyste se réfère généralement à un individu ou un outil dont la fonction primaire est l examen profond d un domaine spécifique. Cela peut désigner  …   Wikipédia en Français

  • ANALYSTE — s. m. Celui qui est versé dans l analyse. On ne le dit guère qu en Mathématique. Habile analyste …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ANALYSTE — n. m. Celui qui est versé dans l’analyse mathématique. Il se dit aussi de Celui qui s’occupe d’analyses chimiques. C’est un habile analyste …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • analyste — (a na li st ) s. m. Celui qui est versé dans l analyse mathématique. ÉTYMOLOGIE    Analyse. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE    ANALYSTE. Ajoutez : 2°   Chimiste qui fait des analyses. •   La rémunération allouée aux analystes chargés de constater la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • analyste — ● n. m. ou f. ►METIER Personne dont le travail consiste à analyser les problèmes qu on lui pose, et de proposer les solutions adéquates. Souvent, cette personne sait programmer, et cela donne un analyste programmeur …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Analyste D'affaires — Pour les articles homonymes, voir analyste. En informatique, le rôle de l analyste d affaires (traduction de l Anglais Business Analyst) est spécifiquement d étudier le domaine d affaire, avant de proposer une solution, qui ne sera pas… …   Wikipédia en Français

  • Analyste (Informatique) — Pour les articles homonymes, voir analyste. Voisin de celui du chef de projet, le rôle de l analyste est d étudier les différentes manières de mettre en œuvre un besoin informatique au sein d un système d information. Un besoin informatique peut… …   Wikipédia en Français

  • analyste-programmeur — analyste programmeur, euse [ analist(ə)prɔgramɶr, øz ] n. • v. 1960; de analyste et programmeur ♦ Informaticien chargé des problèmes d analyse et de la programmation correspondante. Des analystes programmeurs. analyste programmeur n. m. INFORM… …   Encyclopédie Universelle

  • analyste-programmeur, analyste-programmeuse, analystes-programmeurs, analystes-programmeuses — ● analyste programmeur, analyste programmeuse, analystes programmeurs, analystes programmeuses nom Informaticien chargé des problèmes d analyse et de la programmation correspondante …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.